Slim Whitehouse pense qu'il a un destin, une chance, le mojo, quoi. Il fuit le Mississippi avec sa guitare et le fantôme de son meilleur ami en direction du Nord, de Chicago, ville de tous les possibles y compris pour un noir.

Le dessinateur G. van Linthout rehausse son trait semi réaliste de lavis gris, noyant ses cases dans la mélancolie. Il s'était déjà confronté au blues avec "Conquistador" chez Casterman (2005) et surtout avec "T. Bone Walker", livre-BD-disque paru chez Nocturne dans la collection BD Blues (2007)